Une pensée émue

Je voudrais, à travers ces quelques lignes, que nous ayons une pensée pour Georges Décréau et Jean-Christophe Combrisson. La disparition de ces deux figures emblématiques est une grande perte pour notre Mouvement.

En tant que Trésorier de notre Fédération et Président de l’USH Pays de la Loire, Georges Décréau était un pilier de notre Mouvement. Il a oeuvré, pendant de nombreuses années, avec force et détermination au service des organismes et de l’Action régionale. Nous avions souhaité, lors de notre dernière Assemblée générale, saluer sa disponibilité, son action et son engagement sans faille. Les mots, les témoignages et les marques d’affection échangés à cette occasion prennent aujourd’hui encore plus de sens.

Ses qualités humaines, son exigence intellectuelle et ses fortes convictions ont fait de Georges Décréau un humaniste particulièrement attachant dont nous garderons un souvenir ému. Dans les moments les plus éprouvants qu’il a vécu ces derniers temps, il a fait preuve d’un immense courage et d’une volonté qui forçaient notre admiration.

La Nation a également reconnu les qualités de Georges Décréau en le nommant, en janvier dernier, chevalier de l’Ordre national du Mérite.

Nos pensées vont également aux proches de Jean-Christophe Combrisson. Son action à la direction de l’AORIF a contribué à renforcer et à amplifier l’action professionnelle à destination des organismes de la région Ile de France.

Au moment où des évolutions majeures se profilent avec la montée en puissance des EPCI, avec la régionalisation des politiques locales, avec la mise en place du FNAP, il est important de poursuivre les engagements et les démarches engagées par ces deux grandes figures du Mouvement Hlm.

Denis Rambaud, Président de la FNAR

Abonnez-vous à la newsletter