En attendant le choc de l’offre …

Les premiers chiffres relatifs aux agréments délivrés en 2017 viennent d’être publiés. Au total, ce sont 113 000 logements qui ont été agréés, soit une baisse globale de près de 8% par rapport à l’année 2016. Les agréments de logements PLS restent stables, ce sont les logements PLUS et PLAI qui connaissent une baisse significative.

La baisse de 20% des enveloppes du FNAP décidée au cours de l’été et les incertitudes liées aux annonces du dernier trimestre 2017 peuvent expliquer ces chiffres. Par ailleurs, de fortes disparités territoriales doivent être mises en évidence. On observe, dans les régions les plus tendues (Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte d’Azur, Occitanie), que la baisse est plus importante que dans les régions plus détendues, qui ont connu une légère augmentation.

Dans une conjoncture immobilière redevenue plus favorable, ce fléchissement des agréments délivrés, interroge sur la réalité du choc de l’offre promis par les pouvoirs publics. Les CRHH, organisant la programmation 2018, se réunissent actuellement. Ces instances doivent être l’occasion d’un véritable dialogue entre l’État et tous les acteurs sur les moyens alloués aux organismes Hlm et aux collectivités pour répondre aux besoins des territoires. Les incertitudes pesant sur les capacités d’investissement des organismes, alliées à un accès au foncier rendu plus difficile par la reprise immobilière, renforcent les craintes d’une persistance du ralentissement constaté en 2017.

Plus que jamais, la visibilité à long terme de la capacité à réaliser des opérations permet d’atteindre des objectifs quantitatifs ambitieux. Alors que les constats du mal logement font l’unanimité, force est de constater que les conditions, en ce début d’année, ne sont pas réunies pour y apporter une réponse satisfaisante, rapide et efficace.

Abonnez-vous à la newsletter