Dynamiques immobilières en Occitanie

En Occitanie, les mesures compensatoires ne couvrent pas l’intégralité des dépenses supportées par les bailleurs sociaux. On estime que 30 % à 50 % des opérations neuves en zone tendue seront touchées dès 2019, soit entre 3 698 et 6 163 logements neufs en moins par an. Il conviendra d’attendre 6 mois supplémentaires pour obtenir un logement.

Concernant la réhabilitation, l’impact est plus modéré, sauf pour les organismes avec un fort programme. Dans ce cas, un tiers des projets peut être touché et ce taux peut atteindre jusqu’à 60 %, soit entre 1 855 et 3 092 logements non réhabilités.

Ce ralentissement aura un impact sur l’économie locale : gel des embauches et non remplacement des personnes partant à la retraite.

Pour les entreprises, une baisse de la commande publique Hlm avec plus de 300 entreprises impactées.

Pour l’État, entre 24.4 et 40.7 M€ de perte de recette de TVA.

 

Abonnez-vous à la newsletter